Closed TopicStart new topic
> Résumés Scans Twinkle Stars, Petits résumés des chapitres de Twinkle Star.
Lolamangue
posté Oct 20 2009, 05:42 PM
Message #1


Newbie


Groupe : Membres
Messages : 7
Inscrit : 2-June 09
Membre no 23 521



Je commence au chapitre 22, où s'est arrêtée la traduction sur le site.



Chapitre 22


Dialogue entre Sakuya, Chihiro, Hijiri et Yuuri. On ne voit pas les personnages. Ils se réunissent sur le toit de l'école durant le stage d'été, après avoir dîné pour observer les étoiles.


Yuuri : Aaaah... J'ai mangé le curry trop vite tout à l'heure...

Hijiri : Ne t'endors pas sur le chemin.

Yuuri : N'importe quoi ! Je ne suis plus un enfant !

Sakuya : L'école est un peu effrayante la nuit...J'avais déjà cette impression l'an dernier.

Yuuri : Comme si des fantômes allaient apparaître ?

Sakuya : Je n'ai jamais dit ça, d'accord ?

Yuuri : Et bien, quelle est la différence entre maintenant et durant la journée ?

Hijiri : Montons vite sur le toit.

Chihiro : Alors, tu as peur des fantômes, Shiina ?

Sakuya : Pas du tout, okay ?!




Arrivés sur le toit, Sakuya s'écrie :


- On peut voir tout le ciel !


Yuuri : Wow !


Hijiri : Le temps est clair.


Chihiro : Après avoir déménagé ici, je peux voir toute la Voie Lactée. Vraiment je veux dire. Évidemment, ce n'était pas possible à Tokyo.




Il se tait et après l'avoir longuement regardé, Sakuya lui sourit. Elle se souvient soudain que Chihiro lui a dit dès le premier chapitre.
( qu'il trouvait que regarder les étoiles était un occupation stupide. )



Sakuya ( intérieurement : ) Est-ce qu'il va bien ?


Chihiro s'aperçoit de son trouble. il fronce les sourcils et dit :


- Tu peux oublier que je t'ai dit...ça.


Yuuri : Alors, Saku, tes ordres ?


Sakuya ( en souriant ) : Alors, les activités du club Hokan peuvent commencer. ( Hokan : le club qu'elle a fondé )


Hijiri ( à Yuuri ) : Où est-ce que tu as mis le télescope ?


Yuuri ( accroupi sur le sol, il regarde dans le télescope ) : Alors, c'est pas génial ?

Sakuya : Si !

Hijiri : On a l'impression de faire partie d'un club d'astronomie, pas vrai ?

Yuuri : Ahaha ! C'est pas sympa pour le club d'astronomie.

Sakuya : Maintenant, profitons-en pour regarder les halos !

Yuuri : Halo ? Qu'est-ce que c'est ?

Hijiri : Tu veux dire...Les anneaux de Saturne ?

Yuuri et Sakuya, ( synchronisés ) : C'est ça !

Yuuri : Où est Saturne ? Où est- elle ?

Sakuya : Laisse-moi regarder...


Chihiro ( à Hijiri ) : Pourquoi un télescope ?

Hijiri : Quoi ?

Chihiro : Si elle aime regarder le ciel étoilé, alors des jumelles auraient été suffisants.

Hijiri : Oui, c'est vrai...


Sakuya et Hijiri sont concentrés sur le télescope, ils ne les écoutent pas.


Hijiri : Mais c'est quelque chose que Sakuya a acheté elle-même pour le club...

Chihiro : Hein ?

Hijiri : Elle n'en avait pas besoin pour elle seule, mais elle l'a acheté parce qu'elle pensait que ça persuaderait plus de gens à rejoindre le club.

Chihiro : Quelle stupidité.

Hijiri s'apprête à répliquer, mais elle remarque que Chihiro regarde Sakuya avec un sourire ému.


Sakuya se retourne soudain et s'adressant à Chihiro et Hijiri :



- Hé vous deux ! On peut vraiment les voir ! Les anneaux !


Chihiro va les rejoindre sous le regard étonné de Hijiri :


Chihiro : Génial ! C'est un bon télescope !

Yuuri : Essayons de voir d'autres anneaux !

Chihiro : Non, laisse tomber les anneaux pour l'instant.

Sakuya : Chihiro-kun, qu'est-ce que tu veux voir ?


Le professeur principal de Sakuya, Shizuka, arrive soudain. Le visage d'Hijiri s'assombrit.

Sensei : Vous avez déjà commencé ?

Yuuri : Shizuka-chan, vous êtes en retard !

Sensei : Voici quelques glaces. N'en dites rien aux autres élèves.

Yuuri ( en se jetant sur le Prof. ) : Des glaces ! Je vous aime !!!

Sensei ( à Sakuya ) : Partage-les comme bon te semble.

Sakuya : Merci beaucoup, professeur !


Hijiri reste assise en silence.


Sensei ( à Hijiri ) : Honjou, tiens. ( Il lui tend une glace. ) Qu'est-ce qui ne va pas ? J'ai pensé que tu aimerais celles-là...

Hijiri : Hein ?

Yuuri : En y pensant, c'est vrai que ce genre de choses lui est déjà arrivé.

Sakuya : Et oui.

Chihiro reste perplexe.

Yuuri : Au camp d'étude de l'an dernier, elle a laissé tomber sa glace.


( Je précise que l'an dernier le prof. leur avait aussi acheté des glaces, mais c'était des glaces en bâtonnets, genre magnum, et Hijiri l'a laissé fondre puis tomber. Cette année, le Professeur a acheté des glaces en pot.)


[ Flashback : Hijiri s'énerve contre le Sensei après avoir laissé tomber sa glace. Elle parle calmement, mais on sent le mauvais karma autour d'elle, genre les onde de Saki ]

Hijiri : Je n'arrive pas à croire qu'il existe des gens assez stupides pour acheter des bâtonnets de glace. Les glaces doivent être définitivement être dans des pots !


[ Fin du flashback ]



Chihiro : Mon Dieu...Elle déteste vraiment se ridiculiser en public.

Sakuya ( en souriant ) : Elle était juste énervée parce qu'elle avait laissé sa glace tomber. (petit rire)

Yuuri : Je suis surpris que vous vous en soyez rappelé, Shizuka-chan !

Sakuya ( à Hijiri ) : Tu as l'air absente...


[ Effectivement, Hijiri semble perdue dans ses pensées...]


Sensei ( à Hijiri ) : Et bien, cette fois ne la laisse pas tomber, d'accord ?


Hijiri : Qu'est-ce que c'est que ça ? Vous ne savez même pas ce à quoi j'étais en train de penser. De plus, la glace dont j'étais en train de parler coûte environ 300 yens.

Yuuri : Radine !


Sakuya : Kutani-sensei ? Merci beaucoup de nous avoir soutenu au camp de l'année dernière et celui de cette année. Mais ça serait bien si plus de gens partageaient nos intérêts...

Yuuri : Quoi ? Tu veux sérieusement que le club s'agrandisse ?

Sakuya : Hum ? Plus que sérieusement... Je pensais juste que ça serait plus drôle si nous pouvions regarder les étoiles avec plein de monde. J'y pensais juste comme ça.

Elle sourit, gênée. Le Professeur pose alors sa main sur la tête de Sakuya

Sensei : Alors ce n'était pas amusant ?

Sakuya : Si bien sûr que ça l'était ! Ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire ! C'était vraiment, vraiment amusant ! ...Merci, Sensei.


Shizuka-chan sourit alors à son tour et se met à lui frotter vigoureusement la tête.


Yuuri : Attention Shizuka-chan ! C'est dangereux ! Vous êtes en train de lui secouer le cerveau !


Sensei : Tu n'as pas tort, bien que Yuuri ne comprendra pas.

Chihiro : Je le pense aussi, mais Yuuri ne comprendra pas.

Yuuri ( énervé ) : Hé !

Hijiri ( blasée ) : Allons-nous bientôt regarder les étoiles ?

Yuuri : Ah zut, désolé. Saku ! Regardons encore une fois les étoiles !

Sakuya : Okay !





Changement de décor. Kanade est assis dans un restaurant, face au frère de Yuuri. Il a l'air ennuyé de se trouver ici.




Kanade : Ugh... Alors qu'en ce moment Saku est en train de s'amuser à son espèce de camp bizarre, pourquoi je dois rester ici pour me faire sermonner par toi ?

Frère de Yuuri : Par que tu as le genre de gars qui se fait sermonner.

Kanade : Qui est-tu ? Mon père ? Pourquoi tu vas pas crever ailleurs ? Pourquoi tu ne te contentes pas de mourir ?

Frère de Yuuri : T'es un enfant encore ou quoi ? Je m'excuse d'avoir dit Wahou, ( N.E : Ils sont tous les deux au restaurant alors que Kanade profite d'une pause à son travail pour manger. Dans le chapitre précédent, le frère de Yuuri s'était étonné de voir Kanade travailler comme agent de la circulation, ce qui l'a vexé.) mais pourquoi as-tu choisi un job pareil ?


Kanade : Ca fait tellement longtemps que je me suis tenu à l'écart de la société que ça aurait été trop stressant pour moi de travailler brusquement dans une compagnie.


Frère de Yuuri : C'est une faiblesse. Qu'est-ce qui se passe quand ta manière de vivre devient désordonnée ? Pense plus à Saku-chan.


Kanade : Qu'est-ce que tu veux dire avec ton "Saku-chan" ? Tu es franchement emmerdant.

Le patron du restaurant de ramen intervient soudainement :

- Ca fait déjà un petit moment que vous êtes malpoli envers Yuuto-san ! ( NE: Yuuto-san c'est le frère de Yuuri )


Frère de Yuuri ( assombri ) : Tu parles trop fort Mitso ( le patron ). Retourne dans ta cuisine.


Mitso ( part ) : Je n'arrive pas à croire que ce môme soit agent de circulation.

Une serveuse ( à Mitso ) : Il paraît que ces deux-là ont toujours été ennemis !


Mitso : Sérieux ?!

[ Flashback : La serveuse se souvient d'une conversation entre Yuuto et Kanade auquelle elle a assistée par hasard quelques temps plus tôt ]

Yuuto : Je vois...Tu es un mec qui fout rien alors qu'une lycéenne travaille. Tu es vraiment le genre de mec que je déteste... (NE: Il faut savoir que Sakuya travaille chez Yuuto pour aider Kanade qui n'a aucun revenu ( enfin... Mais c'est un spoil ;) )


Kanade : Ne t'inquiète pas. Je ne veux pas que tu m'aimes.

[ Fin du flashback ]


La serveuse : C'était comme si le vieux Yuuto-san était de retour...<3

Mitso : Quoi ? Mais alors c'est bien de les laisser seuls comme ça ?

Kanade ( à Yuuto ) : Si tu veux vraiment vraiment agir d'une façon aussi condescendante, alors...Tu vas bien pouvoir me payer le repas ?

Yuuto : Je le ferai, alors arrête de t'asseoir avec ton genou qui dépasse de la table. ( La position de Kanade est difficilement descriptible avec des mots ^^;)

La serveuse et Mitso : C'est bon ! C'est pour la maison !


Ellipse. Yuuto et Kanade sortent du restaurant.


La serveuse : Merci pour votre visite ! Revenez une prochaine fois s'il vous plaît !





Changement de décor. Sakuya est dans le dortoir des filles. Tout le monde dort mais elle ouvre brusquement les yeux.


Sakuya ( intérieurement ) : Je me suis réveillée...C'est peut-être parce que je suis trop excitée ? Quelle heure il est ? Est-ce que Kana-chan a bien mangé ? ( NE : C'est elle qui fait la cuisine normalement )...Je vais aller regarder les étoiles un petit moment. ( Elle se lève.)


Je n'aurais peut-être pas dû. C'est un peu effrayant après tout...




Elle monte sur le toit. " L'école la nuit...C'est comme l'entrée d'un nouveau monde." Chihiro est déjà sur le toit. Il se retourne.




Sakuya : AAAAAAH !

Chihiro : Chut ! Qu'est-ce que tu fais aussi tard ?

Sakuya : je pourrais te poser la même question...

Chihiro : Je me suis réveillé, alors je suis sorti un peu regarder les étoiles...


Sakuya : Moi aussi..


Chihiro : Je n'ai jamais fait de camp d'été avec un club avant...Quand je suis avec toi et tout le monde ( mindah, ça donne mieux en japonais ) je fais des choses que je n'avais jamais fait jusqu'ici...


Sakuya : Tu n'étais pas inscrit à un club à Tokyo ?

Chihiro : Non.

Sakuya : Je vois... ( sourit ) Mais j'étais comme ça moi aussi ! Je n'étais inscrite à aucun club au collège ! J'ai seulement commencé Hokan durant l'hiver de ma première année de lycée. Tu sais, Yuuri m'a dit que je devais faire ce club si j'aimais vraiment regarder les étoiles...

Flashback. Conversation entre Yuuri et Sakuya en première année de lycée.


Yuuri : On sortira tous ensemble regarder les étoiles comme ça !


Sakuya : Mais on n'a aucun besoin de former un club pour faire ça...

Yuuri : Tu ne comprends pas. C'est drôle si c'est quelque chose de solide. ( grand sourire )


Fin du flashback.



Sakuya : Alors pendant ma deuxième année, on a fait un camp d'été avec le club pour la première fois. Kutani-sensei est devenu notre "superviseur", car il en faut un pour fonder un club.



( NE : Au Japon, savoir vivre en société est quelque chose de fondamental. Pour éduquer les plus jeunes et les entraîner à être responsables, les écoles ont mis en place un système de "clubs" : chaque élève peut fonder un club, qu'il soit sportif, artistique ( calligraphie, photos ), scientifique ( informatique etc...). Pour cela, il lui faut un minimum d'adhérents ( fixé dans le règlement intérieur du lycée ) et avoir le tutorat d'un professeur. Le but est de leur apprendre le respect des conseil des aînés, la tolérance et la responsabilité. Bien sûr, il s'agit ici d'une fiction, il ne s'est jamais fondé de clubs basé sur l'observation des étoiles dans la réalité...)

Sakuya : Depuis ma première année, c'est mon professeur principal. Il sait pour ma situation...familiale. Il s'est toujours senti concerné par mes problèmes... c'est une sorte de père pour moi...

(intérieurement) Ah... J'ai encore trop parlé...Quand je suis avec lui, je parle plus que d'habitude, parce que je veux qu'il sache tout sur moi. A moins que ce soit... Pour qu'il parle de lui aussi. A quoi pense-t-il ? Que voit-il ? Comment vit-il ?



Chihiro : ...Je n'ai pas de père...


Sakuya ( intérieurement, elle revoit la scène plus tard ) : C'est peut-être mal, mais j'étais heureuse. Juste un peu. Parce qu'il m'a parlé de lui.


Chihiro : C'est grâce à toi que le club Hokan existe. C'est grâce à toi qu'il a été fondé. Tout le monde s'intéresse à toi. ( sourire en repensant à Yuuri, Hijiri et les moments qu'ils passent tous ensemble. ) C'est pas génial ?

Sakuya (intérieurement, en pensant au comportement de Chihiro à la gare, chap.1) : Vraiment tout le monde ? ( à Chihiro ) Oui. Je suis heureuse...d'être là.


Sakuya ( intérieurement, revoit la scène ) : Finalement, la conversation s'est terminée sans qu'il n'ajoute rien. Tout était silencieux, comme si même les étoiles retenaient leur souffle.

Chihiro ( en train de penser à haute voix ) : Peut-être que tu existes en peu dans tout le monde...

Sakuya ( intérieurement, revoit la scène ) : Tu sais, Chihiro-kun, j'aimerais en savoir plus à propos de toi ou savoir à qui tes mots étaient adressés parce que, à cet instant, tu souriais.






Voici la fin du chapitre 22 ! J'espère que ça vous a plu et que vous avez tout compris, parce que j'avoue que certain passages m'ont laissée assez perplexe, peu importe la langue ^^; J'ai essayé d'être le plus fidèle et logique possible !




























Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 


--------------------
Les mots sont dangereux. Dès qu'ils sortent de la bouche, on ne peut plus les reprendre. On ne peut pas faire comme si on n'avait rien dit. Les Hommes s'enferment dans les mots sans réaliser qu'ils se laissent enchaîner. Les mots sont vivants. Et parfois les mots scellent le destin.



C'est l'être humain qui décide de ce qui est bien ou mal. Ces jugements ne concernent pas ce qui n'est pas humain




Life is a sexually transmitted disease...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Rinli
posté Oct 21 2009, 05:27 PM
Message #2


La reine des tartes aux mizugashi


Groupe : Membres
Messages : 159
Inscrit : 13-May 04
Lieu : Dans les bras de Nicky Larson
Membre no 481



Ah mais le chapitre 22 je l'avais déja traduit ICI !


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lolamangue
posté Oct 22 2009, 07:06 PM
Message #3


Newbie


Groupe : Membres
Messages : 7
Inscrit : 2-June 09
Membre no 23 521



Ahaaaaaa Désolée ! Tu penses bien que si je l'avais vu, je ne l'aurais pas fait ! Ontoni Gomen !


Par contre, ton lien ne marche pas...


--------------------
Les mots sont dangereux. Dès qu'ils sortent de la bouche, on ne peut plus les reprendre. On ne peut pas faire comme si on n'avait rien dit. Les Hommes s'enferment dans les mots sans réaliser qu'ils se laissent enchaîner. Les mots sont vivants. Et parfois les mots scellent le destin.



C'est l'être humain qui décide de ce qui est bien ou mal. Ces jugements ne concernent pas ce qui n'est pas humain




Life is a sexually transmitted disease...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mado
posté Oct 22 2009, 10:26 PM
Message #4


Pig Rabbaïte Owner N°1 - 소지섭 lover


Groupe : Admin
Messages : 2 359
Inscrit : 27-February 06
Lieu : Console Jisub avec naesa *w*
Membre no 6 038



Merci à vous deux pour faire les traduction de TS^^

Lola mangue, en fait, inutile de faire un nouveau topic, va directement sur le topic TS de cette section spoilers et poste dessus !

Je ferme mais je le laisse visible pour ceux qui veulent lire ^^

Bonne soirée!


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Closed TopicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Version bas débit Nous sommes le : 17th September 2014 - 02:33 PM

Arctic 3 (Beta 2) - More IP.Board Skins from InvisionCube